Avec La Crise en 2019 puis Frontières en 2020, le Congrès Français de Psychiatrie résonne d’une façon étrangement syntone avec notre époque. Nous n’en tirons aucun laurier ni diplôme de prévisionniste, mais nous vous proposons d’en profiter pour se plonger dans quelques retours éclairés et éclairants de l’édition 2019.

Regardons aussi vers l’avenir, et la promesse de nous retrouver d’une façon ou d’une autre pour échanger, probablement sur cette expérience partagée sinon communautaire d’un confinement et d’un repli généralisé des activités sous l’influence de quelques molécules d’acide nucléique… mais aussi pour parler d’autres choses car la vie et ce qui nous anime se transformeront et survivront à la fin.

L’avenir, c’est notre programme 2020, tellement présent ! Ainsi, la complexité du monde, dans laquelle se reflète notre discipline, révélée dans tous les aspects de la crise actuelle, sera présente avec un penseur d’exception, qui interviendra le samedi 28 novembre à Strasbourg, bien à la page…

Pour lui tenir compagnie, un explorateur des confins : dès l’été 2019, Christian Clot avait accepté l’invitation du CFP 2020 pour tenir une conférence autour de la thématique Frontières. Créateur et Directeur du Human Adaptation Institute, il s’est spécialisé dans les mécanismes humains d’adaptation aux changements, aux crises et aux conditions extrêmes de vie. Être résilient, se stabiliser émotionnellement et physiquement à l’échelon individuel et/ou collectif, mettre en œuvre des actions qui permettent d’infléchir les besoins futurs : ces trois phases sont indispensables pour parler d’adaptation.

C’est pour bientôt !

Titre de la conférence de Christian Clot du jeudi 26 novembre 2020 à 13h45 :
« Similarités et récurrences des mécanismes adaptatifs humains dans les contextes de crises majeures… Et quelques exceptions ! »

« L’observation in situ, les récits et témoignages, et les quelques études de références des situations de crises majeures, permettent d’identifier quelques marqueurs récurrents, d’une part dans la courbe des réponses émotionnelles, d’autres part dans les mécanismes génératifs d’actions fonctionnelles ou projectives positives favorisant une stabilisation émotionnelle. Ces mécanismes permettent de retrouver une homéostasie émotionnelle dépassant le cadre de la résilience pour passer au stade décisionnel, nécessaire pour devenir acteur, et donc influant sur les évènements. C’est l’adaptation situationnelle. Les processus de cette phase adaptative, une fois mieux compris, doivent pouvoir être enseignés pour accélérer leur mise en œuvre lors d’évènements traumatiques et réduire le temps de stupeur initiale. »

Découvrez toutes les conférences plénières du CFP 2020

C’est maintenant !

 Human Adaptation Institute et son directeur lancent une étude scientifique sur nos capacités d’adaptation, la gestion sociale et l’identification des troubles psychologiques provoqués par la crise du Covid-19. Les chercheurs impliqués vont essayer de comprendre les impacts sociaux, de santé mentale (psychologique, psychiatrique, cognitif) de la gestion de la crise, autant que les adaptations générées à court et long terme.

Nous vous invitons à participer à cette étude et en suivre son évolution par des rendez-vous réguliers, avec la participation de chercheurs impliqués dans l’étude pour occuper une tribune du confinement et de son évolution.

Pour en savoir plus et participer c’est ici.
COVADAPT

Luc Mallet, Paris