Inscription en ligne - Ateliers CFP 2018 S'inscrire en ligne à l'ensemble du CFP 2018

Sur inscription auprès du CFP
Prix par atelier : 250 euros TTC (ne donne pas accès au congrès les jeudi 29, vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre 2018) puis inscription au DPC sur le site de l’ODPC-CNQSP


En partenariat avec le ODPC-CNQSP
Numéro de formation : 53 3509207 35
Numéro DPC : 1587 
 


Les ateliers DPC – AFPBN/CFP 1/2 journée

 

Mercredi 28 novembre 2018 10h00 – 13h00
Atelier AFPBN section NExT/CFP

Neurofeedback en psychiatrie : comprendre les enjeux clinique et pratique
Co-animé par Jean-Arthur MICOULAUD-FRANCHI – Bordeaux et Jean-Marie BATAIL – Rennes
(nombre de places limité à 30)
NExT (Neurofeedback Evaluation & Training) est une section de l’ Association Française de Psychiatrie Biologique et Neuropsychopharmacologie (AFPBN). L’objectif de la section NExT est de promouvoir l’évaluation et l’utilisation contrôlée des techniques de neurofeedback en psychiatrie. NExT essaye ainsi de structurer les enjeux de bonne pratique clinique, de formation et de promotion de la recherche dans le champ du neurofeedback.
Dans ce cadre, l’atelier proposé permettra de comprendre deux enjeux important du neurofeedback appliqué en clinique :
i. L’enjeu du choix du biomarqueur d’intérêt, dans le cadre d’une approche inspirée des RDoC (Research Domain Criteria),
ii. L’enjeu de l’apprentissage, dans le cadre d’une approche de remédiation cognitive « psychophysiologique ».
Cet atelier permettra également de voir et manipuler concrètement les logiciels de neurofeedback afin de confronter ces enjeux théoriques à la chaine de traitement du signal électrophysiologique nécessaire à la conduite rigoureuse d’une séance de neurofeedback. Cet atelier permettra ainsi d’aborder les choix nécessaires et parfois difficiles à faire concernant le traitement de l’information neurophysiologique au cours d’une séance pour obtenir une séance de remédiation cognitive la plus efficace possible.
http://www.afpbn.org/section/next

Mercredi 28 novembre 2018 10h00 – 13h00
Atelier AFPBN section STEP/CFP

Savoir prescrire et présenter les ECT aux patients
Co-animé par Emmanuel POULET – Lyon, Maxime BUBROVSZKY – Lille et Samuel BULTEAU – Nantes
(nombre de places limité à 30)
Objectifs de l’atelier : L’ECT reste une technique de premier ordre dans les troubles psychiatriques sévères. Pourtant, la réticence à accepter la réalisation des ECT, tant pour les patients et leur famille, que pour les prescripteurs et les équipes soignantes, reste fréquemment un obstacle à leur mise en œuvre.
Nous proposons dans cet atelier de 3 heures, animés par des spécialistes de l’ECT de travailler sur les obstacles habituellement rencontrés dans la pratique clinique pour améliorer la connaissance des indications, mais aussi la capacité des prescripteurs à présenter la technique aux patients et aux familles.

Mercredi 28 novembre 14h00 – 17h00
Atelier AFPBN section Sommeil/CFP

Insomnie, troubles du sommeil en psychiatrie : quelle prise en charge ?
Co-animé par Carmen SCHRÖDER, Strasbourg et Isabelle POIROT, Lille
(nombre de places limité à 30)
L’insomnie chronique touche 19,8 % de la population française, dont 10 % de formes sévères, mais elle est encore plus fréquente chez nos patients avec pathologies psychiatriques. Les patients, demandeurs d’un traitement immédiat, sont principalement pris en charge par les médecins traitants, avec une prescription régulière d’hypnotiques ou de tranquillisants, contribuant à l’utilisation excessive de ces produits en France.
Une prise en charge appropriée du patient insomniaque adulte ou enfant, passe d’abord par un diagnostic et une
évaluation précise de son insomnie, avant de faire appel, dans la majorité des cas, aux principes de la médecine comportementale qui intègre tous les aspects du trouble, physiologique, comportemental et psychologique.

Les techniques de psychothérapies cognitives et comportementales sont d’efficacité reconnue et peuvent
être associées à des approches spécifiques à même dénouer des blocages particuliers (relaxation, hypnose,
méditation, biofeedback). Le but de la formation est d’apporter au clinicien psychiatre les fondamentaux de ces approches pour lui permettre d’optimiser sa réponse face à son patient avec trouble psychiatrique et insomnie comorbide. Cette formation sous forme d’atelier interactif, est basée sur de brefs exposés théoriques, l’utilisation d’arbres décisionnels selon les référentiels en cours, d’études de cas et comportent différents éléments indispensables à la prise en charge de l’insomnie chronique tels que des informations concernant les outils de prise en charge de l’insomnie (outils diagnostiques et thérapeutiques, algorithme diagnostique, TCC appliquée à l’insomnie), des cas cliniques et des rappels des techniques de restriction du temps passé au lit et contrôle du stimulus.

Atelier DPC proposé par le Comité International du CFP2018
Mercredi 28 novembre 14h00 – 17h00

Comment amener le malade à suivre son traitement en cas d’anosognosie ?
Pierre LALONDE – Professeur émérite – Université de Montréal – Québec
(Nombre de places limité à 50)
Objectifs : À la fin de cette formation le participant sera en mesure
– D’expliquer pourquoi certains patients psychotiques estiment qu’ils n’ont pas besoin de médication
– De modifier leur style d’entrevue pour amener le patient à suivre son traitement
– D’améliorer l’observance au traitement pour leurs patients
Moyens d’apprentissage :
– Conférence avec diapositives
– Multiples exemples de dialogues d’entrevue et interactions avec l’auditoire
– Jeux de rôles
Résumé : On prétend souvent qu’un patient qui a été hospitalisé 4 ou 5 fois pour schizophrénie et qui refuse de suivre son traitement, c’est parce qu’il manque d’insight. Mais cet atelier propose une autre explication : c’est à cause de l’anosognosie. En considérant, cette étiologie alternative, il faut donc affiner notre précision diagnostique et modifier notre approche thérapeutique pour amener le patient à adhérer à son traitement. En améliorant la relation thérapeutique, il est possible d’obtenir d’importants bénéfices cliniques (Day & al., 2005). La corrélation entre l’alliance thérapeutique et le résultat de la thérapie est p < .0001 (Horvath & al. 2011). Au lieu de se centrer sur la maladie, il faut plutôt viser le rétablissement, comme le patient le souhaite. Pour l’aider à adhérer à son traitement, il faut se baser sur ses buts, ses objectifs – et non sur son diagnostic. La fidélité au traitement passe par la perception des conséquences de la maladie, plus que par l’acceptation d’être malade (Amador).

Atelier DPC proposé par le Comité Local d’Organisation du CFP2018
Samedi
 1er décembre 2018 14h00 – 17h00

Psychotropes en action
Anxiolytiques et hypnotiques
Antidépresseurs
Médicaments opiacés
Co-animé par Marie GRALL-BRONNEC – Nantes et Caroline VIGNEAU-VICTORRI – Nantes
Que vous soyez médecins, pharmaciens ou étudiants en santé, tous à vos votes pour résoudre des situations cliniques vivantes.
Certains troubles mentaux figurent parmi les situations médicales les plus rencontrées en médecine, notamment
en premier recours. Les enjeux de la prise en charge sont multiples, il est aujourd’hui reconnu qu’une prise en
charge adaptée permet de limiter les conséquences tant sur le plan des complications somatiques que sur le plan
social avec une limitation des arrêts de travail. Or, les connaissances sur les médicaments utilisés en psychiatrie et les critères diagnostiques des pathologies ont évolué au cours des dernières années et très récemment pour la dépression. L’objectif de cette formation est de repréciser, à la lumière des récentes recommandations, les critères diagnostiques à utiliser, les médicaments et leurs principaux effets indésirables ainsi que la stratégie thérapeutique en vigueur en France.

Atelier FMC

AFPBN section Psychiatrie légale/CFP – Mercredi 28 novembre 2018 10h00 – 13h00

Les certificats en psychiatrie : de la théorie à la pratique rédactionnelle
Co-animé par Anne-Hélène MONCANY – Toulouse et Christophe ARBUS – Toulouse
(nombre de places limité à 30)
L’exercice de la médecine comporte l’établissement par le médecin de certificats dont la production peut être prescrite par des textes législatifs ou réglementaires ou bien peut faire suite à la demande du patient. Quel que soit le type de certificat, sa rédaction répond à des règles très strictes. Cet exercice engage la responsabilité disciplinaire, pénale, voire civile du médecin.
En psychiatrie, la production des certificats devient une question cruciale tant ils sont nombreux et tant leur contenu peut être soumis à toutes les interprétations et parfois détournements, pouvant avoir des conséquences négatives tant pour le patient que pour le médecin. L’art de la rédaction doit dès lors être parfaitement maîtrisé.
En effet, dans ce domaine, les craintes des praticiens sont fondées et la jurisprudence nous contraint à ne pas délaisser notre formation dans cet exercice.
Cet atelier permettra de balayer l’ensemble des situations convoquant les psychiatres à rédiger des certificats médicaux. Les points essentiels des règles de leur rédaction n’aura plus aucun secret pour vous.

 


Inscription en ligne - Ateliers CFP 2018 S'inscrire en ligne à l'ensemble du CFP 2018

Sur inscription
Prix par atelier : 250 euros TTC (ne donne pas accès au congrès les jeudi 29, vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre 2018)


Le plus en amont possible, n’hésitez pas à solliciter les budgets formation (que vous soyez hospitalier ou libéral) pour obtenir une prise en charge. Nous acceptons les règlements des services de formation s’ils sont réalisés avant le congrès. Le tarif appliqué sera celui en vigueur à la date de réception du règlement.


En partenariat avec le ODPC-CNQSP
Numéro de formation : 53 3509207 35
Numéro DPC : 1587