Le Prestige

Par CQFPsy dans Newsletter - CQFPSY

CFP 2020
S04 – Un regard intégratif sur la pleine conscience en tant que stratégie clinique, immuno-inflammatoire et épigénétique dans les troubles liés au stress.

Et si lire dans votre propre conscience était le plus grand tour que l’on n’ait jamais vu ?

Tout acte de magie présente trois actes :
  1. La promesse : Le magicien vous présente quelque chose d’ordinaire qui est, bien sûr, loin de l’être.
  2. Le tour : le magicien a le don de transformer quelque chose d’ordinaire en quelque chose d’extraordinaire. Alors vous cherchez le secret.
  3. Le prestige : c’est celui des rebondissements imprévus.
Points forts :
  1. La promesse : Guido Bondolfi nous présentera le Mindfulness et ses avantages déjà démontrés.
  2. Le tour : Jean-Christophe Chauvet-Gelinier dévoilera les secrets du Mindfulness par son action sur les processus inflammatoires.
  3. Le prestige : Camille Piguet présentera une étude sur le Mindfulness et fera état de rebondissements qui nous laisseront espérer le tournage prochain d’un second volet.
La promesse.
Pour ce premier acte, Guido Bondolfi nous présente deux éléments bien connus : une boîte noire et une carte qui représenteront ici respectivement le burnout et le Mindfulness.
Il rappelle les caractéristiques de ces deux éléments.
La boîte noire :
En apparence, elle semble tout à fait normale : aucun signe ne laisse suggérer une quelconque particularité. Mais, progressivement, la complexité de ses constituants va se révéler.
Dans son double fond, 6 à 12 mois après sa construction, apparaîtront des difficultés d’attention ou de concentration pour, à terme, dévoiler un compartiment masqué fait d’épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de baisse d’accomplissement personnel.
Dame de cœur, elle est déjà connue pour remporter le 10 de pique en diminuant les symptômes anxieux ou dépressifs et d’empêcher l’attaque par le valet lors de rechutes dépressives. Il est enfin établi que l’avoir dans son jeu, permet une amélioration des performances, des relations et du bien-être.
Mais face à cette boîte noire, la dame de cœur va prendre une direction inattendue en s’attaquant au stress perçu et au burnout chez les professionnels de santé.
Les mécanismes du tour : 8 séances de 2h par semaine pendant 8 semaines avec pour contenu body scan, méditation assise et prise de conscience mises en place au CHU de Genève.
 
Le tour transforme quelque chose d’ordinaire en quelque chose de jamais vu.
Parallèlement au tour de magie nommé « l’homme transporté » mis en place avec, pour toile de fond, les recherches sur l’électricité, Jean-Christophe Chauvet-Gelinier nous dévoile les secrets de ce tour de Mindfulness qui s’appuie sur les avancées scientifiques en immuno-inflammation.
Il est déjà connu que le stress va générer des conséquences biologiques et que, s’il s’installe dans le temps, il pourra entraîner une inflammation chronique de bas grade générant des désordres métaboliques. A force de subir du stress de manière chronique, la cellule et l’organisme sont en danger. Mais ce processus inflammatoire peut être contrebalancé par le mode de vie et le comportement de santé.
Le secret de ce tour est ainsi de moduler les effets du stress par des interventions corps-esprit qui par un principe top-down moduleront le stress psychique pour ensuite, en partant de la périphérie, influer sur les structures cérébrales en bottom-up.
Pour nous le prouver, une étude dijonnaise est effectuée. Elle inclut 40 participants avec et sans prise en charge par Mindfulness chez qui les taux de lymphocytes Th17 sont contrôlés.
 
 L’imprévu du COVID a bouleversé le tour pourtant bien calibré de Camille Piguet qui nous présente l’étude qu’elle mène chez 120 adolescents en vérifiant si une intervention de Mindfulness de 8 semaines a un impact sur la connectivité cérébrale. Cette étude, tel un tour des plus scientifiquement robustes, est randomisée et stratifiée selon le niveau d’anxiété des participants. Différentes mesures sont effectuées dont une tâche en IRMf afin d’évaluer les circuits de réactivité au stress.
Si elle s’attend à une diminution de l’activité limbique et une augmentation de l’activité préfrontale, l’imprévu, tout le prestige de ce tour, est que nous devrons attendre pour voir ces résultats se confirmer.
 
L’ensemble de nos magiciens nous laissent en haleine et nous font entendre la sortie d’un nouveau volet de ce film plein de rebondissements.
 
Retrouvez le prestige 2 sur vos écrans le….
 

Auriane Gros, Nice.